Les rôles du sol

Le sol matrice nourricière

Le sol, comme nous l’avons vu, est un centre de recyclage indispensable au maintien de la vie, permettant à chaque feuille morte de boucler son cycle après un passage dans le sol. Mais celui-ci peut prendre son temps avant de relâcher les derniers composants de ce que fut une feuille. Ce sont ces éléments maintenus dans le sol qui lui donnent ces propriétés. Ainsi, à un niveau plus que microscopique, le mariage de ces éléments organiques à de fines particules de roche, permet de piéger les éléments indispensables au développement des plantes : l’eau, l’azote, Le phosphore  et les autres sels minéraux. Pour toutes les plantes – inclues celles qui nous nourrissent, nous et notre bétail – le sol est ainsi la réserve et le fournisseur des éléments indispensables à leur croissance. L’être humain s’est ainsi toujours efforcé de s’installer là où les terres étaient les meilleures, attachant son histoire aux sols.

Jeunes plants de maïs (photo de W.J.Pilsak)

Le sol filtre

Le mariage roche-matière organique, nommé complexe argilo-humique, peut aussi piéger des composants toxiques pour l’Homme et l’environnement. Certains polluants comme une partie des pesticides seront alors dégradés par des microorganismes, alors que d’autres seront rendus inactifs, tout en restant intacts, prêts à se répandre si le sol venait à être détruit. Les sols, jouant un rôle de filtre, sont donc des alliés de choix pour le maintien d’une eau et d’un air de qualité. Par ailleurs leur capacité de stockage d’eau leurs font jouer un rôle de tampon lors de fortes pluies, limitant les risques d’inondations.

Le sol et le réchauffement climatique

Pour assurer ses fonctions de stockage, un sol doit accumuler d’importantes quantités de matière organique, riche en carbone. Ce carbone piégé dans le sol était, et redeviendra, du CO2. Ainsi chaque atome de carbone piégé dans le sol est une molécule de gaz à effet de serre en moins dans l’atmosphère.

Le sol créateur de paysage

Chaque combinaison roche-climat donne lieu à un type de sol quasi unique. La multitude de roches et de climats présents sur terre a ainsi abouti à l’apparition d’une forte diversité de sols. Chaque sol ayant une végétation qui lui est propre, les paysages que nous connaissons y sont donc fortement liés.

Le sol mémoire

Enfin, le sol est un lieu de culture et de mémoire. C’est le sol où l’on a ses racines, c’est le lieu où l’on enterre ses morts. On reste « attaché à sa terre » et celle-ci permet de nous définir par rapport aux autres. Le sol est également un support de notre mémoire. Renfermant les traces des civilisations passées, il nous permet de reconstituer notre histoire et de remonter le temps à mesure que l’on creuse en son sein.

Le sol menacé

Le sol subit chaque jours de nombreuses attaques, mais heureusement la prise de conscience existe, pour en savoir plus c’est là.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :